Depuis 2008, les appareils photo reflex ont déclenché une mini-révolution dans la vidéo numérique, en fournissant des images de haute-définition à une fraction du coût des caméras spécialisées.
Toutefois, comme le remarquait Michael Reichmann de Luminous Landscape, l'ergonomie d'un appareil photo est à des années-lumière de celle des caméras. Cela a fait la fortune de fabricants d'accessoires mais la logique finit par prendre le dessus, et les constructeurs se mettent à proposer leur architecture technique issue de la photo dans des boîtiers adaptés. Ainsi, après Panasonic et Sony, le 3 novembre 2011, Canon a annoncé son entrée sur le marché de la caméra de cinéma numérique.
Les reflex continueront à faire de la vidéo évidemment, mais ils seront plutôt destinés aux amateurs ou aux cinéastes indépendants désargentés.

image c300

Cette caméra C300 sera disponible en deux version selon la monture des optiques : EF ou PL (la monture standard en cinéma). Le capteur est au format 35mm cinéma, très proche de l'APS-C des appareils reflex, les vidéos sont de résolution HD 1080p à 30 images par seconde. Le prix serait positionné autour de 16000$.

canon-efmount.gif

Cinq optiques ont aussi été présentées. Trois optiques fixes : 24mm T1.5, 50mm T1.3 et 85mm T1.3, uniquement en monture EF et deux zooms : CN-E14.5-60mm T2.6L et CN-E30-300 T2.95-3.7L, disponibles en monture EF et PL.

Canon a finalement montré le prototype d'une future caméra destinée au cinéma 4K (4000 lignes) avec un capteur full-frame, étrangement dans un boîtier de type EOS 1D.

canon-4kconcept.jpg

RED a profité de l'occasion pour annoncer (enfin) sa caméra Scarlet, capable de filmer en 4k pour 10000$.

Liens

Canon Cinema EOS