Le G1 X reprend la structure de la série G : corps monobloc, petit flash, viseur symbolique et encombrant, zoom fixe à commande électrique, griffe pour flash. La nouveauté est le capteur de 1.5 pouces, un peu plus grand que celui d'un hybride Micro 4/3 (4/3=1.33 pouces). Du coup, la taille du corps et de l'optique augmente, au point de devoir limiter cette dernière à un 2.8-5.8/28-112, de plus limité en macro (distance mini de 20 cm). Le G1 X fournit des images nettes et propres en basse lumière mais l'autofocus est assez lent, grief à ajouter à l'encombrement et le prix excessifs. Cet appareil taquine les hybrides mais n'en est pas un, les rumeurs d'hybride Canon à optique interchangeable ne se sont d'ailleurs pas arrêtées. J'aime bien la vision de Gizmodo le comparant au fusil à canon scié des compacts.

Pour juger de la pertinence de ce compact, je me place dans le cas pratique où, s'il pleuvait des billets de banque, je devais remplacer demain mon G9 et apprécier l'offre disponible. Le plus évident est de s'intéresser au successeur désigné, le Canon G12, accompagné donc du nouveau G1 X et du petit S100. Avant de revenir sur ce trio je vais m'empresser de virer les concurrents.
Ils ont des arguments intéressants face au G9, surtout au niveau optique, comme un zoom de plus grande amplitude (Nikon P7100), un zoom manuel (Fuji X10) ou de plus grandes ouvertures (Olympus XZ1, Panasonic LX5 et Samsung EX1). Ces trois derniers ont l'inconvénient d'avoir une optique de faible amplitude, cela peut-être assez gênant pour les randonnées que je pratique. Par contre, couplé à l'absence de viseur optique cela conduit à des appareils plus petits. Mais c'est un trop fort compromis à mon goût et je les élimine.
Le Fuji X10 est d'un prix démesuré et accompagné de quelques problèmes de qualité d'image (les white orbs).
Restent donc le Nikon et les trois Canon (ça étonne quelqu'un ?). Pour les départager, je vais faire vite : le G9 est encore trop gros et ne se fait pas oublier s'il est dans la poche, le vainqueur est donc le S100.

canon_camerasize.png
Canon S100, G9, G12 et G1 X sur Camera Size

Si les aspects pratiques prévalent sur la technique, c'est que cette dernière n'est plus discriminante et les appareils d'une même catégorie offrent la même garantie de résultat. Le S100 est justement réputé pour sa qualité d'image, son prédécesseur, le S95 étant pratiquement l'équivalent d'un G12 dans une coque plus petite.

C'est bien joli de vouloir un appareil plus récent et plus petit, mais qu'y a-t-il à gagner et à perdre ?
Mon avis sur le G9 dégage les points suivants :

  • Construction solide et bonne finition
  • Range optique agréable (2.8-4.8/35-210), manque un peu d'angle
  • Une seule molette oblige à passer d'un paramètre à l'autre en appuyant sur un bouton
  • Stabilisation efficace

De son côté, d'après les différents tests, le S100 présente les caractéristiques suivantes :

  • Deux molettes (dont une bague autour de l'optique)
  • Optique versatile (2-5.9/24-120) mais peu lumineuse au télé et déformée au grand-angle
  • Vidéo Full HD
  • Filtre neutre (comme le G9)
  • Stabilisation moyenne, éventuellement compensée par le télé moins puissant
  • Taille réduite, notamment grâce à l'absence de viseur
  • Capteur de même taille et même résolution (12 mpix)
  • GPS

Le téléobjectif plus court semble être le problème le plus évident, surtout accompagné d'une faible ouverture, mais me parait compensé par la faible taille (surtout en épaisseur, valeur la plus discriminante).
Le GPS est une addition fort bienvenue, à condition qu'elle soit réellement utilisable sur terrain. C'est-à-dire qu'après une première détermination de la position, l'appareil doit pouvoir se situer en quelques secondes aux mises en routes suivantes.
Cela me permettrait de me passer de ma collection de portraits de mon GPS, nécessaire pour synchroniser les horloges.

canon_gps.jpg